Que fait Trenker pour l'environnement ?

consommation responsable – écologie – politique- engagementLes valeurs éco-responsables sont bien ancrées au sein de la société comme nous l’expliquent Thierry Margada, Directeur technique et Victoria Miller, Communication specialist et fondatrice de l’éco-team.

Nos actions énergétiques

« Décider de concevoir un nouveau site avec 100% d'électricité verte, sans y intégrer d’énergies fossiles comme le gaz et le mazout, est assez exceptionnel dans le secteur industriel ! » souligne fièrement Thierry Mardaga. « Les installations mises en place pour respecter les critères de production pharmaceutiques peuvent se révéler relativement énergivores. Mais en travaillant au plus juste, il est tout à fait possible de répondre aux exigences pharmaceutiques en diminuant la consommation d’énergie. De grosses actions ont été effectuées dès la conception du bâtiment. Aujourd’hui, nous poursuivons nos efforts en cherchant des pistes d’amélioration d’efficience énergétique pour nos installations. Nous veillons à maîtriser les consommations et pour ce faire, nous contrôlons 43 points de mesure chaque semaine sur nos installations. En parallèle, nous continuons à rechercher des paramètres d’optimisation des processus pour améliorer l’efficience tout en maintenant le niveau de qualité de nos zones de production. Chez Trenker, toutes les idées d’amélioration sont les bienvenues. Une fois proposées, nous les étudions, les évaluons et suivant leur coût et le retour qu’elles peuvent offrir, nous les mettons en place. Nous évoluons donc dans un processus d’amélioration continue ».  

électricité verte trenker

 

 

Ce souci environnemental est omniprésent au sein de l’entreprise.  La preuve, les résultats sont très satisfaisants entre 2018 et 2019 ! Les 552 panneaux photovoltaïques permettent de couvrir 13,8% de la consommation électrique de la société. L'énergie pour la production d'eau chaude a été diminuée de 8 MWh. 2020 s’annonce tout aussi positive avec un objectif de diminution de 3 à 5% de la consommation globale.

Notre groupe d’optimisation des processus

« Une équipe est également dédiée à l’optimisation des processus. Celle-ci regroupe des responsables de fabrication, de conditionnement et d’assurance qualité. Il est clair qu’en réduisant le temps nécessaire à une production, il est possible de réduire le temps d’occupation des zones de conditionnement, par exemple, et de ce fait d’optimiser l’efficience énergétique de cette activité ».

Nos lignes de conduite pour le futur 

« N’utiliser les ressources qu’en cas de besoin va probablement devenir de plus en plus important. Par conséquent, suivant le rythme des commandes bien entendu, une piste intéressante est de concentrer des périodes de production et de créer des périodes d’arrêt de la zone de production pharmaceutique pour faire des économies d’énergie et réduire la consommation. Une autre piste serait de miser sur des optimisations technologiques en remplaçant, par exemple, de gros consommateurs d’énergie par de nouvelles technologies. En tant que Directeur technique, je suis aussi agréablement surpris de l’enthousiasme généré par l’éco-team qui témoigne de la sensibilité croissante du personnel à l’égard de l’environnement. J’avoue que l’approche très novatrice de Trenker sur ce point m’intéresse tout particulièrement ».

Qu’espérez-vous pour demain ?

« Je trouverais logique d’étendre l’aspect énergétique au-delà des process directs en l’intégrant, par exemple, au niveau de la flotte des voitures de fonction ou dans la réflexion liée aux transporteurs auxquels nous avons recours pour nos activités ».

 

Pourquoi avoir mis sur pied une éco-team ?

Très engagée par la thématique environnementale, Victoria a souhaité instaurer une politique écoresponsable au sein de Trenker. Avec l’accord de la direction, elle a mis sur pied une éco-team sur base volontaire. Cette équipe composée de 11 personnes issues de différents départements (production, stockage, technique, communication & marketing, graphiste) se rencontre depuis plus d’un an, tous les trois mois, pour réfléchir aux actions à mettre en place pour améliorer l’impact de la société sur l’environnement. Les échanges particulièrement enrichissants ont déjà donné naissance à quelques actions concrètes : amélioration du tri et de la collecte des déchets (mise en place de poubelles de tri), organisation d’une collecte de sang avec la Croix rouge, mise en place de paniers de fruits à disposition des collaborateurs et abandon des gobelets et touillettes en plastique au profit de verres.

Si l’initiative a suscité quelques sourires au départ, aujourd’hui l’idée fait son chemin... et l’éco-team se prête à rêver d’un potager où tout le monde pourrait se rencontrer au grand air pendant les temps de midi.

Les cookies nous permettent de vous proposer nos services plus facilement. En utilisant nos services, vous nous donnez expressément votre accord pour exploiter ces cookies. En savoir plus
Ok